Configurer DFS sous Windows 2012 R2 -Présentation-
  Publié le : 16 juin 2016     Par : Hicham ABOULAINAIN    0 Commentaires


I. Qu’est-ce que DFS ?

Pour accéder au contenu des dossiers partagés, les utilisateurs exigent généralement le nom UNC (Universal Naming Convention). Les grandes entreprises possèdent des centaines de serveurs de fichiers qui sont répartis géographiquement au sein de l’organisation. Les utilisateurs dans ce cas trouvent de difficultés lorsqu’ils tentent de rechercher des fichiers et d’y accéder efficacement.

DFS (Distributed File System) peut simplifier la structure de dossiers UNC. En outre, il peut répliquer l’espace de noms virtuel et les dossiers partagés sur plusieurs serveurs au sein de l’organisation. Les partages sont alors situés le plus proche possible des utilisateurs, qui bénéficient d’un avantage supplémentaire, à savoir la tolérance de panne pour les partages réseau

DFS comprend deux technologies qui sont implémentées en tant que services de rôle :

  • Espace de noms DFS (DFS-N). Permet aux administrateurs de grouper les dossiers partagés qui se trouvent sur différents serveurs dans un ou plusieurs espaces de noms logiquement structurés. Chaque espace de noms apparaît aux utilisateurs comme un dossier partagé unique avec plusieurs sous-dossiers.
  • Moteur de réplication multi-maître (DFS-R) qui synchronise les fichiers entre des serveurs pour des connexions à des réseaux locaux et étendus. La réplication DFS prend en charge la planification de réplication et la limitation de bande passante et utilise la compression différentielle à distance pour mettre à jour uniquement les parties de fichiers qui ont changé depuis la dernière réplication.

II. Notions de base de DFS

Lorsque l’on utilise le DFS, trois notions sont importantes à comprendre : Racine DFS, dossier et cible.

  • Racine DFS : Point d’entrée principal d’un système DFS, la racine DFS contient le chemin d’accès aux différentes liaisons DFS qui lui sont associées. Il existe deux types de racine DFS mais nous verrons cela en détails dans une autre partie.
  • Dossier : Le dossier sera le nom du partage affiché côté client et dans la configuration du serveur, une liaison sera effectuée entre ce dossier DFS et la cible DFS afin de faire un lien entre les deux éléments. Certains dossiers n’utilisent pas de cible, uniquement dans le but hiérarchiser les espaces de noms DFS. Les dossiers sont également appelés «Liaison DFS ».
  • Cible : Serveur sur lequel sont situées les données, la cible représente le chemin d’accès vers le dossier partagé situé sur ce serveur.

Ces 3 éléments sont essentiels à la mise en place d’une infrastructure DFS.

III. Architecture de démonstration 

Pour mettre en place et configurer DFS on va utiliser cette architecture :

dfs001

Dans un premier lieu on va configurer un espace de nom DFS basé sur le domaine absysadmin.com et après on va  voir comment rendre  cet espace de nom DFS hautement disponible dans un Cluster de basculement Windows 2012 R2. en suite, on va voir comment configurer une réplication DFS dans un cluster de basculement Windows 2012 R2, et pour optimiser notre configuration on vas voir comment Configurer DFS pour utiliser le DNS.

Cette démonstration sera répartie sur  les  articles :

  • Installer DFS sur Windows Server 2012 R
  • Configurer un espace de nom DFS basé sur un domaine
  • Configurer un espace de nom dans un cluster de basculement Windows 2012 R2
  • Configurer la réplication DFS dans un cluster de basculement Windows 2012 R2
  • Configurer le DFS pour utiliser le DNS
Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
1000 caractères restants